Clémence est née à Avignon en 1987 et commence le violon à l’âge de 5 ans au conservatoire ou elle effectuera son cursus complet avec Chantal Rodier jusqu’à son prix. Elle étudiera ensuite à Paris avec Nicolas Risler puis une rencontre décisive avec le violoniste Stéphane Tran Ngoc l’invitant à venir travailler avec lui au London College of Music, l’emmènera à Londres. Elle obtient sa licence d’interprète avec félicitations en 2012 et poursuit son Master au Royal Northern College of Music de Manchester avec Pavel Fischer et Gina Mc Cormack, Master qu’elle obtient en 2014. En parallèle, Clémence aura fait une année d’Hypokhâgne et terminé une licence de lettres à Paris.

Pendant les six années passées à Londres, Clémence a été pendant trois ans le premier violon du quatuor Avizo avec qui elle a fait des concerts et organisé des tournées en France. A Manchester elle a joué avec le Diaphane quartet avec qui ils ont remporté le prix Weil. Comme soliste elle a notamment joué le concerto de Sibelius avec l’orchestre I Maestri. Elle a joué dans de nombreux orchestres dont le Royal Liverpool Philharmonic orchestra. Elle a co-écrit avec l’altiste Kimi-Makino une création sur le film « a woman » de Charlie Chaplin présenté au festival de Lucerne en 2015. Portant dans son cœur les musiques traditionnelles, elle a joué et écrit pour un concert de musique turque au festival des Musiques du Monde de Correns.

A son retour en France en 2015, Clémence joue avec l’orchestre Colonne et dans l’orchestre Via Luce ou elle devient le leader en 2018. Elle jouera notamment les saisons de Vivaldi au festival Federico Cesi en Italie en 2018, puis celles de Vivaldi et Piazzolla en partageant les solos avec Yardani Torres Maiani en Octobre 2020. Pendant ces années en France, Clémence jouera régulièrement avec le trio Classica Viva et pendant trois ans avec le trio Butchemiche, ensemble de musique Bulgare.

Elle enseigne également à Paris au conservatoire du 20e, et développe l’enseignement de groupe dans les écoles du 20earrondissement. Avec la philharmonie, elle prend part à de nombreux projets musicaux à dimension sociale. Elle travaille pour Demos pendant quatre ans, mène des projets Opéra dans les écoles, co-anime des parcours découverte autour de l’Opéra et plus récemment participe au projet Figure libre dans un Ehpad du Bourget.  Elle travaille également à Musique Ensemble, association mêlant musique et mouvement.

Aujourd’hui, Clémence continue d’évoluer entre classique et musiques traditionnelles et elle a un intérêt particulier pour le flamenco et les musiques turques et d’orient.