BEETHOVEN ET LE CHANT DES OISEAUX

Samedi 10 juillet, 20h

Église d’Entrechaux

BEETHOVEN ET LE CHANT DES OISEAUX

Sonates, Thèmes et Variations de Beethoven, Mozart, Menut et Finzi

Patrick Langot, violoncelle / Philippe Barbey-Lallia, piano

​avec la participation de Maya Villanueva, soprano

 

C’est un Beethoven de jeunesse inspiré par Mozart qui est à l’honneur dans ce concert, en cette année marquant son 250e anniversaire ! Trois œuvres empreintes de fraîcheur et d’enthousiasme pour le violoncelle qui commençait à se faire début 19e une place parmi les instruments solistes. Tout d’abord sa sonate n°1 pour violoncelle et piano, qui donna au genre ses lettres de noblesse en instaurant pour la première fois un vrai dialogue entre les deux instruments. C’est ce même dialogue que l’on retrouve tout au long des deux cycles de variations sur des thèmes de La Flûte Enchantée, notamment sur l’un des airs de l’oiseleur Papageno.

C’est un autre chant des oiseaux que choisit Graciane Finzi pour ses variations pour violoncelle seul sur El cant dels Ocells, chant populaire catalan et hymne de liberté rendu célèbre par Pablo Casals durant son exil dû au franquisme et dont la soprano Maya Villanueva nous chantera les paroles. En guise de préambule, L’oiseau Didariel de Benoît Menut trouvera ici sa pleine résonance méditative sous les doigts du pianiste Philippe Barbey-Lallia.

Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Sonate pour violoncelle et piano op. 5 n°1 en fa majeur 

​Benoît Menut (°1977)

L’oiseau Didariel, pour piano solo 

​Graciane Finzi (°1945)

Variations sur « El cant dels Ocells » de Pablo Casals 

​Ludwig van Beethoven

12 Variations sur le thème « Ein Mädchen oder Weibchen » de l’opéra « La flûte enchantée » de W.A. Mozart Op. 66

​Ludwig van Beethoven

7 Variations sur le thème « Bei Männern, welche Liebe fühlen » de l’opéra « La flûte enchantée » de W.A. Mozart  Op. 46 

 

 

 

 

Réservations – billets